Accueil » Protection » Casque de rugby : comment le choisir ?

Le rugby est un sport de passionnés. Le casque de rugby est essentiel pour l’entrainement ainsi que pour pour les matchs donc comment bien choisir son casque de rugby ?

Voilà la question que l’on se pose et il y a bien des réponses. Nous avons testé différentes protections de la tête aussi bien à l’entrainement qu’en match et voici notre comparatif à ce sujet. C’est un avis de groupe car nous avons testé ces ballons avec toute l’équipe. Nos coéquipiers ont joué le jeu pour prendre le temps de nous donner leurs sensations sur chaque cas que de rugby ainsi que nous donner leurs préférences !

Casque de rugby Canterbury Club Plus

Casque de rugby Canterbury Club Plus​
Renommé de par le monde, Canterbury s’y connait pour créer des articles de rugby à la fois pratiques et confortables pour des joueurs de tous les âges.
 
Le casque de rugby Club Plus de Canterbury va encore améliorer leur réputation en donnant la priorité absolue à la sécurité des joueurs. Utilisant une construction en forme de losange, sa conception entrelacée à technologie moulée offre plus de protection, tandis que le protège-oreilles n’inhibe pas l’audition.
 
Il est doté d’un lacet extensible à l’arrière et d’une mentonnière ajustable pour bien le maintenir en place même au coeur de l’action.
 
Ce casque est homologué par l’IRB.

Caractéristiques

  • Couche de mousse de 10 mm d’épaisseur
  • Silhouette conçue pour être plus ajustée notamment au niveau des joues pour plus de confort
  • Ouvertures étroites pour plus de protection
Casque De Rugby Canterbury Club Plus​ De Profil

Avantages

  • Bon casque
  • Bonne qualité
  • Très bon rapport qualité prix

Inconvénients

  • RAS

Notre avis sur le casque de rugby Canterbury Club Plus​

C’est un très bon casque pour un prix très correct. Il n’y a pas de prix pour éviter un traumatisme crânien, mais ce casque fait très bien le job. Et surtout il est très confortable.

Le look est sympa et d’actualité, ce casque de rugbya été approuvé par toute l’équipe !

Casque de rugby Adidas Headguard

Casque De Rugby Adidas Headguard
Quand votre tête est en ligne de mire, il vous faut la garantie qu’elle sera bien protégée, et c’est exactement ce que fera le casque de rugby Adidas.
 
Il offre une circulation de l’air améliorée grâce à un système de protection aéré en mousse Brock, et des fixations réglables pour un ajustement parfait.
 
De plus, la mentonnière réglable et le lacet élastique à l’arrière garderont votre casque bien en place lors des matchs ou à l’entraînement.
 
Son coloris noir est soutenu d’une bordure argent et du logo Adidas en argent métallisé sur le front pour lui donner un look élégant.
 
Pour plus d’assurance, ce casque est homologué par l’IRB.

Caractéristiques

  • Sangle de menton en velours. Attaches à l’arrière. Doublure en jersey pour le confort. Bords contrastés.
  • Perforations pour la ventilation et la régulation de la transpiration.
  • Ligne de front haute. Trous d’oreilles et sangle arrière améliorés.
  • Épaisseur de mousse et dimensions conformes aux critères de jeu de l’International Rugby Board.
  • Testé et ajusté par des joueurs professionnels pour une performance et une protection avancées.
  • Toile 85 % polyester / 15 % caoutchouc naturel.
  • Couleur du produit : Black/Matte Silver
Casque de rugby adidas headguard profil

Avantages

  • Très bon casque
  • Bonne qualité
  • Très bon rapport qualité prix

Inconvénients

  • RAS

Notre avis sur le casque de rugby Adidas Headguard

C’est un très bon casque pour un prix raisonnable. Il n’y a pas de prix pour éviter un traumatisme crânien, mais ce casque fait très bien le job. Et surtout il est très confortable.

Le look est sympa et d’actualité, il existe en noir et en blanc. Ce casque de rugby a été approuvé par toute l’équipe !

Comment choisir son casque de rugby ?

Dans une interview à l’OBS, Julien Bonnaire rappelait à qui veut l’entendre les raisons de son amour du casque, devenu sa marque de fabrique : « Il y a quelques années, une chaussure m’avait arraché tout le côté du casque. Sans le casque, mon oreille y passait ! » Si le beau jeu doit rester la ligne directrice d’un sport où l’âpreté des contacts n’est plus à démontrer, le port du casque, encore rare il y a quelques années, est en passe de devenir la règle. Il est déjà vivement recommandé chez les amateurs et il y a fort à parier que les pros suivront bientôt cette évolution qui semble couler de source.

D’autant que le casque de rugby est en perpétuelle évolution. Les marques rivalisent d’inventivité, combinant matières innovantes et technologies de pointe pour produire des équipements ergonomiques, performants et sécurisants. Les rentre-dedans comme les virtuoses du crochets y trouveront tous leur compte en leur offrant un maximum de protection sans entamer leurs capacités à chicaner à qui mieux mieux. Pour choisir en toute sérénité, nous avons regroupé dans cette rubrique les différents critères de sélection d’un casque de rugby.

Pourquoi se protéger la tête ?

La caboche est le lieu de la réflexion, c’est bien connu. C’est aussi ce qu’on met en avant lorsqu’on rencontre une ligne de défense prête à en découdre. Deux bonnes raisons de la protéger au maximum.

Le casque de rugby constitue avant tout une protection pour les parties tendres. Le cuir chevelu est parfois la cible de crampons mal embouchés dans les rucks, une barrière physique permet donc d’en minimiser les effets et d’éviter de se faire scalper tous les dimanches. Car même si les cicatrices font, paraît-il, leur petit effet auprès de la gente féminine, il n’est pas certain que vous souhaitiez renoncer définitivement à vos jolies boucles par amour du sport.

D’autre part, et pour les mêmes raisons esthétiques, les oreilles en chou-fleur ne sont pas forcément adoubés par les canons de la mode actuelle. Et les avants le savent bien, au cœur de la mêlée, ça frotte, ça ripe et ça bataille. Autant de réjouissances pour les amateurs de contacts rugueux mais qui ne sont pas forcément du goût de ceux qui tiennent à leurs esgourdes (cf. les mésaventures de Bonnaire ci-dessus).

Enfin et surtout, le casque est un véritable rempart contre les chocs. Ici, on redevient sérieux car avec les physiques monstrueux qui sont désormais légions sur les terrains, la commotion cérébrale, si elle n’est pas courante, advient bien plus souvent qu’on ne le souhaiterait. Le casque de rugby, profitant de matériaux et de techniques de conception innovantes, se présente comme une solution efficace qui permet de sauvegarder les valeurs de combat du sport tout en protégeant l’intégrité physique des joueurs.

Le casque, guide d'achat

Le casque de rugby fait désormais partie du paysage de l’Ovalie. On les voit fleurir sur tous les terrains et c’est tant mieux. Pour le choisir en toute connaissance de cause, quelques informations de base à consulter avant l’achat.

Comment est composé un casque de rugby ?

Aujourd’hui, les casques de rugby utilisent des matériaux innovants qui combinent facilité d’utilisation, confort et sécurité. Une coque souple, généralement en mousse alvéolée, absorbe les chocs tout en assurant une ventilation optimale.

A l’arrière du casque se situe un lacet de serrage pour ajuster précisément le casque et le maintenir en place tout au long de son utilisation. Une sangle à scratch velcro se fixe au niveau du cou, là encore pour assurer confort et maintien durable.

Quelle taille pour mon casque ?

Pour les équipes amateurs, le port du casque est vivement recommandé, notamment chez les jeunes. Il existe de nombreux modèles et chaque catégorie dispose de son équipement adapté.

Pour bien le choisir, la taille du casque est indexée sur le tour de tête du joueur.

Dans le cadre d’un premier achat, évitez de le commander sur Internet. Comme pour les chaussures, il est important d’essayer votre casque de rugby en magasin.

Le port du casque doit être ajusté sans être gênant pour les mouvements de tête.

Taille casque de rugby

Les règles de l'IRB

Regles IRB casque de rugby

En matière de casque, les règles de l’IRB (International Rugby Board) sont très précises. La règle n°12 notamment est explicite. Elle stipule que le port du casque est autorisé à condition qu’il soit en matériaux mous et que son épaisseur ne dépasse pas un 1 cm sans être comprimé. Par ailleurs, elle complète en rappelant qu’aucune partie du casque ne doit avoir une densité supérieure à 45kg/m3.

Les casques homologués doivent porter la mention « IRB approved » et la mention « NF ». La grande majorité des casques vendus en France se plient à ces deux normes. Méfiez-vous cependant des achats en ligne et vérifiez bien qu’ils soient homologués par les instances officielles.

Les goûts et les couleurs

Le casque de rugby est également l’occasion de porter haut ses couleurs. Les joueurs voient là une opportunité de montrer leur attachement au club, aux supporters et même à leur ville de cœur. Les couleurs nationales sont évidemment très prisées des sportifs à l’âme patriote qui désirent se sublimer pour leur pays.

Par ailleurs, on a parfois fois vu des joueurs rajouter une touche de coquetterie à leur tenue en arborant fièrement des casques aux couleurs bariolées ou enjolivés de quelques traits d’artistes. En tout état de cause, il revient à chacun de voir midi à sa porte mais ce qui est sûr, c’est que le casque, autrefois décrié et jugé inesthétique, est en train de devenir à la mode. Tant mieux pour les oreilles.

Entretien

L’entretien de votre casque est indispensable si vous souhaitez le conserver longtemps en bon état. Il suffit de penser à l’aérer (surtout ne pas le laisser moisir une semaine au fond du sac avec les chaussettes du match roulées en boule) et de le rincer à l’eau régulièrement. Certains peuvent même être passés en machine, à condition de rabattre le velcro. Par contre il est vivement déconseillé de le passer au sèche-linge car la mousse se déformerait sous l’effet de la chaleur.

L’avènement du port du casque est à la fois le symbole de la démocratisation d’un sport et la reconnaissance de son âpreté. Aujourd’hui, de nombreux joueurs pros appellent à son utilisation automatique dès les catégories de jeunes. En plus d’assurer une protection contre les chocs et les conséquences graves qui peuvent en découler, le casque est devenu le révélateur d’un sport qui s’interroge sur ses pratiques et qui cherche à protéger ses adeptes, toujours plus nombreux de par le monde. Alors n’oubliez pas, sortez casqués !

Entretien casque de rugby
Retour haut de page