En quoi consiste les vêtements à haute visibilité ?

Dans le sport comme dans le travail, les secteurs d'activité se distinguent par leurs réglementations et leur déontologie. Conformément aux lois qui régissent tous les secteurs, les employés comme les sportifs sont tenus de porter des vêtements convenables à leur activité. Pour les travailleurs réalisant des tâches à risque comme sur des chantiers, il convient de porter des vêtements à haute visibilité. Ce type de vêtements à pour principal but de garder son porteur visible même en cas de faible luminosité ou dans l'obscurité. Il se décline sous plusieurs classes. Pour en savoir davantage, poursuivez la lecture.

Qu'appelle-t-on des vêtements haute visibilité ?

Contrairement aux maillots de rugby, les vêtements haute visibilité sont des vêtements de sécurité conçus en matériaux rétro réfléchissants. Ils sont destinés à assurer une haute visibilité de la personne les portant même en cas de faible luminosité ou dans l'obscurité.
La caractéristique distincte des vêtements haute visibilité par rapport aux vêtements de rugby est qu'ils assurent une détection rapide du porteur. Ils indiquent également à autrui l'intervention du personnel spécialisé dans une action de sauvetage ou qu'un accident s'est produit dans la zone.
Ils sont portés généralement par des professionnels engagés dans la construction de routes, dans les chantiers navals, les hangars, les services d'incendie, les services de sauvetage, etc. Ils sont aussi portés par les cyclistes, les motocyclistes, les agents de la circulation qui travaillent à proximité des routes.
La clé d'optimisation des caractéristiques de sécurité des vêtements haute visibilité est que les couleurs offrent plus de contraste entre le corps du travailleur et son environnement. Ils se trouvent habituellement dans des couleurs vives comme le jaune, le vert jaunâtre clair, l'orange ou le rouge, qui sont facilement discernables et comprennent des bandes réfléchissantes et parfois des insignes ou des lettres imprimés dessus.

Pourquoi le port de vêtements haute visibilité est-il important ?

Le port des vêtements haute visibilité protège contre les blessures et risques auxquels sont exposés les travailleurs lors de la réalisation d'une tâche. C'est un moyen de prévenir des accidents en s'assurant que les professionnels seront vus les uns des autres ainsi que de toute personne présente dans les lieux. Ceci est particulièrement important pour les travailleurs de l'industrie du transport, de l'électricité, du gaz ainsi que de la construction et les employés d'entrepôt.

Quels sont les types de vêtements haute visibilité ?

La norme EN ISO 20471 :2013, la norme européenne pour les spécifications des vêtements à haute visibilité, spécifie des réglementations strictes concernant la conception, les exigences pour les matériaux, les performances photométriques, l'étiquetage, etc. Ainsi, il est possible de distinguer trois classes de vêtements à haute visibilité :

  • Classe 1 correspond au niveau de visibilité le plus bas ;
  • Classe 2 correspond au niveau de visibilité intermédiaire ;
  • Classe 3 correspond au niveau de visibilité le plus élevé.

Chaque classe va de pair avec le niveau de visibilité. La première classe correspond aux vêtements ayant un faible niveau de visibilité. Elle convient essentiellement aux employés effectuant des travaux routiers ou de chantiers de courte durée. Elles peuvent également correspondre aux agents d'entretien, mais préférablement ceux qui travaillent le jour. Les bandes rétro réfléchissantes de matière fluorescente sont de 0,14 m² pour une surface minimale visible de 0,10 m².
La seconde classe comprend les vêtements à niveau de visibilité intermédiaire. Ce sont les vêtements de sécurité qui doivent avoir une surface minimale visible de 0,13 m² pour des bandes rétro réfléchissantes de 0,5 m². Ces articles conviennent généralement aux ouvriers, aux personnes effectuant des travaux communaux ainsi qu'aux agents de la voirie.
Enfin, la troisième et dernière classe de vêtements haute visibilité correspond aux articles disposant d'un niveau de visibilité supérieur. Ils comprennent environ 0,20 m² de surface minimale visible pour 0.80 m² de bandes rétro réfléchissantes. Cette classe correspond aux vêtements de protection adaptés aux travailleurs des routes terrestres, ferroviaire ainsi que des routes aéroportuaires.
La troisième classe des vêtements à haute visibilité comprend des exigences supplémentaires : le torse doit être couvert, les manches ainsi que les jambes doivent avoir des bandes rétro réfléchissantes. Si la veste est en parka, elle doit disposer de deux bandes réfléchissantes et en ton espace de 5 cm entre elles et doit également avoir du tissu haute visibilité sur tous les côtés.

Retour haut de page