Equipe de rugby Gueret

Quelles sont les dernières nouvelles de Gueret ?

Parmi les clubs de rugby à XV français, Guéret est l’un des plus forts de la sélection. C’est une équipe passionnée qui a remporté pas mal de petites victoires comme des victoires plus importantes. Dans notre article nous allons revenir sur le parcours de cette équipe étonnante.

Le rugby à XV

Gueret : équipe de rugby

Le rugby à XV (aussi appelé rugby union par les anglophones) est la forme de rugby la plus pratiquée dans le monde. Une équipe de rugby à XV est constituée de quinze joueurs, comme son nom l’indique, avec les joueurs remplaçants (pas de nombre limité). C’est un sport qui rentre dans la famille des sports collectifs dont l’objectif est de marquer plus de points que son adversaire. Les actions que l’on entreprend dans le rugby s’appellent des essais (c’est la façon de marquer un point). En rugby XV, un essai est l’action qui consiste à aplatir le ballon dans l’en-but de l’équipe adverse en esquivant la défense adverse. La réussite d’un essai permet à l’équipe de tenter ce qu’on appelle « une transformation » ce qui permet à l’équipe de gagner deux points supplémentaires.

Les grands championnats de rugby à XV sont :

D’un point de vue historique, il est difficile de déterminer l’origine du rugby à XV (ni du rugby de manière générale). C’est un sport populaire et comme tout les sports populaires, il se pratique un peu partout avec des règles plus ou moins similaires. C’est au cours du Moyen Âge qu’un sport appelé « la soule » ressemblant de loin au rugby actuel était très populaire dans le sud-ouest de la France et s’est vite répandu dans toute l’Europe.

RCGC, l’équipe de rugby de la commune de Guéret

C’est un groupe qui comporte plusieurs divisions, notamment les séniors et les juniors. C’est une équipe qui a connu un certain nombre de hauts et de bas, elle a tout de même réussi à toujours être parmi les équipes stables durant les tournois et compétitions.

Durant cette saison, Guéret s’en sort moyennement bien avec 6 victoires pour 5 défaites. Leur entrée dans la Fédérale 3 reste assez timide mais il reste encore beaucoup de matchs à jouer, et nous espérons qu’ils seront à la hauteur. La compétition n’avait pas forcément bien commencé pour eux avec trois défaites d’affilée contre : Saint Légère vigne (32-16), Montluçon (6-20) et Moulin (23- 13). Mais RCGC est reparti sur une bonne lancée avec plusieurs victoires consécutives contre Sancerre, Cusset, Auxerre, La châtre et Montluçon.

Nous attendons avec une grande impatience les prochains matchs qui se dérouleront le 30/01 ; le 13/02 ; 20/02 ; le 27/02 ; le 06/03 et le 27/03. L’équipe a su trouver une certaine cohérence et un jeu collectif, nous espérons qu’ils garderont cet esprit d’équipe.

Le jeu du RCGC de Guéret

L’équipe de Guéret a connu certaines périodes difficiles dans leur parcours. Les verts et noirs reste un équipe assez jeune et qui a besoin de temps et de plus d’expérience pour réussir à créer une équipe solidaire et forte, que ce soit du point de vue attaque que défense. C’est d’ailleurs le grand hic avec cette équipe où la défense doit encore être encadrée. Pour bien illustrer le jeu de Guéret, prenons leur dernière défaite face à Issoudun. Ils ont perdu 33/19 en faveur d’Issoudun.

Malgré la défaite, le RCGC est sur une bonne lignée, surtout en ce qui concerne la défense. Il ne faut pas oublier que le RCGC est longtemps resté bloqué sur une défense pas très efficace.

La défense s’est vraiment bien organisée dans la deuxième mi-temps, malheureusement pas assez tôt pour renverser la situation. Issoudun a commencé le match en étant plus confiant et plus agressif dès le début du match. Si Guéret a su tenir la barque, du côté attaque et nous a offert quelques actions très intéressantes, la défense a eu du mal arrêter les essais et les touches fut nombreuses.

Finalement Issoudun s’est retrouvée face à une équipe réticente au début, mais qui a su se reprendre et créer une vraie cohésion à la deuxième moitié du match.

Voilà donc ce qu’il y a à savoir sur l’équipe de rugby XV de Guéret et ces exploits.

Retour haut de page