La préparation du sol pour la pose d’un gazon synthétique

Comment poser du gazon synthétique sur de la terre ?

Afin d’avoir un terrain vert pendant toute l’année, la meilleure solution consiste à opter pour la pose du gazon synthétique. En effet, en rugby, ainsi que dans de nombreux sports, le gazon synthétique est une véritable aubaine. Il permet d’éviter l’achat d’une tondeuse, de gagner du temps en ne tondant pas la pelouse et un respect de l’environnement, puisque vous ne gaspillez pas d’eau pour l’arrosage. Cependant, pour profiter pleinement de ces avantages et de sa durabilité, il est indispensable de bien choisir son gazon synthétique et de respecter le processus de pose.

Les critères de choix d’un gazon synthétique pour un stade de rugby

Pour qu’un rugbyman puisse profiter pleinement d’un terrain de rugby, chez lui, il est indispensable que le gazon soit de qualité pour qu’il puisse amortir leur chute. En effet, si ce dernier n’a pas les caractéristiques nécessaires, le joueur de rugby pourrait gravement se blesser durant un plaquage de rugby. Pour ce faire, privilégiez uniquement les marques conçues en Europe et qui sont certifiées ISO 14 001.

Les critères de choix d’un gazon synthétique pour un stade de rugby

Ensuite, il faudra sélectionner une trame de qualité pour qu’elle allie durabilité, résistance à la chaleur et fermeté, afin d’éviter le décollage des brins d’herbe. Pour ce faire, le polyéthylène ainsi que le polyuréthane sont les plus indiqués. Cependant, ils affichent un prix relativement élevé. De ce fait, le latex, un peu moins performant que les précédents, reste tout de même un choix acceptable. Après cela, la matière utilisée pour la constitution de fibres doit également être étudiée. Ce sont ces derniers qui composent l’herbe synthétique. Il est possible d’en trouver en :

  • Polyamide ;
  • Polyéthylène ;
  • Polyuréthane.

Ces dernières sont les meilleures sur le marché pour assurer une matière solide et résistante. Il faut savoir qu’il est également possible de trouver des brins d’herbe de différentes hauteurs. Votre choix devra se faire en fonction de l’usage que vous comptez en faire. Pour pouvoir y jouer comme sur un stade de rugby, il est indispensable de ne pas dépasser les 10 à 15 mm de hauteur. Pour 20 mm, c’est la hauteur optimale pour qu’une pelouse soit considérée comme étant tendue. En effet, au-delà de cette hauteur, votre gazon est pris en compte comme étant herbes hautes. En outre, pour éviter que vos brins d’herbe ne s’arrachent facilement, optez pour au moins 45 Newton de résistance. D’autres critères secondaires doivent également pris en compte lors de votre choix, tels que :

  • La perméabilité ;
  • Le poids ;
  • La durée de vie ;
  • La densité.

La préparation du sol pour la pose d’un gazon synthétique

Avant de poser votre gazon synthétique, votre terre doit absolument être plate et dénuée de toutes traces de cailloux et de mauvaises herbes. Pour ce faire, il est conseillé de la labourer. Une fois que c’est fait, équipez-vous d’un rouleau ainsi que d’un râteau pour égaliser, aplanir et compacter la terre.

En outre, si vous voulez faire un gain de temps, il est possible de déposer du sable concassé pour un meilleur drainage. Maintenant que vous avez préparé votre terrain, il faudra poser un géotextile pour une isolation du gazon artificielle. En effet, sans ce dernier, l’herbe poussera le gazon.

Le processus de pose du gazon synthétique sur de la terre

La première étape consiste à mesurer le terrain pour savoir combien de rouleaux vous devrez acheter. Ensuite, commencez toujours par le coin de votre terrain en déroulant le 1er rouleau. Vous pourrez l’ajuster à la forme du terrain en découpant les parties qui vous dérangent avec un cutter. Cependant, durant la découpe, assurez-vous de la dissociation des brins d’herbe. Cela vous permettra une découpe plus nette.

Après cela, prenez un deuxième rouleau pour le dérouler juste à côté du premier. Néanmoins, il faudra éviter tout chevauchement entre ces deux rouleaux, car cela ne sera non seulement pas esthétique, mais en plus de cela, les jointures seront trop perceptibles.

Pour le reste des rouleaux, il faudra les poser dans le sens de pousse des brins d’herbe.

Ensuite, pour le maintien de l’ensemble des lés, vous pourrez utiliser la méthode de cloutage. En outre, pour un rendu plus esthétique, assurez-vous que les finitions sont de qualité. En effet, veillez à ce que rien ne dépasse au niveau des bordures ou des arbres. Il faut savoir que l’ajout de sable est nécessaire pour la pelouse synthétique de type remplissage. Enfin, passez un balai-brosse pour le redressage des brins.

Retour haut de page