L'USON Rugby

Quelles sont les déboires et les exploits de l’USON de rugby ?

Le club français de rugby à XV l’USON Nevers Rugby ( Union sportive olympique nivernaise ), dont le siège se trouve à Nevers dans la Nièvre. Après bien des déboires et une longue attente, les efforts consentis par toute la communauté neversoise ont bien payé. Le club a obtenu son accession en Pro D2.

Quelques souvenirs douloureux

L'USON Club de rugbyDéjà en 2013 face à Bourgoin, ils ont raté le coche. De plus, en 2014 face à Tyrosse, les Neversois n’étaient pas au rendez-vous non plus, et le plus dramatique est arrivé en 2015 face à Lille où la situation des Neversois est allée de pire en pire jusqu’aux dernières minutes du match. Décidément, la malchance ne les lâche plus.

Ces souvenirs douloureux étaient marqués dans les esprits au Pré-Fleuri, le samedi 13 mai 2017, à l’heure où ils devaient réaliser l’impossible et remonter neuf points de retard sur Chambéry. Encouragés par plus de 7.500 supporters en délire, les Neversois ont cette fois ci vraiment assuré et ont réussi contre vents et marées à surmonter le dernier obstacle. Bienvenue en Pro D2 !

Le jour de l’accession en Pro D2

Découvrons ensemble les péripéties qui ont mené le club à cette date mémorable. Fin octobre 2016, le club enchaîne les résultats positifs. Nevers est leader après seulement six journées. Début 2017, le club a connu des hauts et des bas, mais la consécration a eu lieu le13 mai 2017. En effet, cette date est d’ores et déjà celle de la délivrance du club de l’USO Nevers Rugby. Ce jour là, l’USON a accédé officiellement à la Pro D2 en battant SO Chambéry en finale retour d’accession à la Pro D2 sur un score de 35 à 92.

Les Neversois avaient perdu le match aller 28 à 19. Ainsi, l’équipe de Nevers a été classée 3e du championnat de Fédérale 1 élite et a pris le dessus en demi-finale d’accession à la Pro D2 sur Aix-en-Provence. Avant le coup de sifflet final, tous les spectateurs savaient que l’USO Nevers menait largement au score le SO Chambéry, et l’écart de points entre les deux équipes ne laissait planer aucun doute sur le résultat final du match. L’explosion de joie a retenti dans toute la ville et une joie indescriptible s’est emparée des Neversois.

Les infrastructures sportives de ce club

Tous les matchs de L’USON sont disputés sur le terrain du stade du Pré-Fleuri. Ce stade est équipé de trois tribunes couvertes d’une capacité de 5928 places. En plus des infrastructures sportives, le terrain du club jouit d’infrastructures d’accueil, comme :

  • Un grand restaurant ;
  • Un espace réceptif ;
  • Trois terrains d’entraînement.

Le centre d’entraînement et de perfectionnement ( CEP ). Il est clair que les responsables locaux de Nevers se sont attelés à promouvoir le sport et n’ont pas lésiné sur les moyens pour la réalisation d’infrastructures sportives aussi variées que performantes. Depuis la mise en service du CEP en 2016, l’USON s’est équipé de moyens modernes pour le bon déroulement des différentes préparations des joueurs. Notons que le centre est équipé :

  • D’une salle de musculation ;
  • D’un centre médical composé d’un médecin et d’un kiné ;
  • De vestiaires ;
  • De bureaux aménagés pour les entraîneurs ;
  • D’une salle de projection vidéo collective et individuelle ;
  • D’une salle de récupération pour les joueurs ;
  • D’un service de restauration.

Enfin, pour plus de commodités, le centre jouxte les terrains annexes où les joueurs peuvent y accéder rapidement pour s’entraîner. Le centre de formation ( CDF ) a vu le jour en septembre 2010, il était destiné aux jeunes français en vue de les former et les préparer pour assurer la relève. Cette formation se fait en étroite collaboration avec l’éducation nationale afin d’assurer aux jeunes un cursus scolaire et un avenir sportif prometteur.

Les débuts en division professionnelle

Les débuts de l’USON dans le rugby professionnel français à XV étaient excellents. Le club s’est classé 7e en début du championnat de Pro D2 après s’être imposé 30 à13 contre l’US Dax à l’issu de la 27e journée, et de ce fait, le club garantit officiellement son maintien. Le 16 mars 2018, Nevers termine donc confortablement à 23 points du premier relégable.

Retour haut de page