Quels sont les antifongiques vendus sans ordonnance ?

La pratique de certains sports de contact expose les athlètes à diverses contaminations. Chez les adeptes du rugby, ce sont souvent les mycoses superficielles qui s’incrustent et posent un problème et un désagrément. Bien qu’un avis médical soit toujours recommandé, il existe une multitude de traitements qui sont vendus sans prescription médicale. Découvrez dans ce qui suit quelques antifongiques délivrés sans ordonnance.

Infections fongiques chez les athlètes

Les infections fongiques telles que les mycoses cutanées sont très répandues chez les sportifs. Essentiellement, chez les athlètes qui pratiquent un sport de contact comme le rugby. Très vite, ces infections provoquent démangeaisons et installent un inconfort conséquent. Parmi les affections les plus répandues, on retrouve les mycoses superficielles de la peau, à savoir :

  • les mycoses de la peau du corps,
  • les mycoses de la peau des plis,
  • les mycoses de la peau des pieds ou pied d’athlète.

De l'hygiène aux facteurs ambiants en passant par les éventuelles contagions, plusieurs causes sont derrière l'apparition de ces infections désagréables.

Mycoses cutanées : causes d'infection dans le milieu sportif

Comme toute autre maladie ou infection, les mycoses apparaissent suite à des multitudes de causes. La principale cause de contamination chez les athlètes est le contact physique entre ces derniers. À l’exemple du rugby, les joueurs s’affrontent souvent de manière directe. Ce contact cutané direct favorise la transmission de ces infections.

D’autre part, le port de certaines tenues crée un environnement propice au développement des champignons responsables de ces affections (humidité due à la sudation). Par ailleurs, certains comportements tels que le partage de serviettes ou l’échange de tenue peuvent grandement contribuer à l’apparition de mycoses cutanées.

Les mycoses sont, dans la plupart des cas, non gravissimes. Toutefois, elles nécessitent un traitement, des antifongiques pour le coup, afin de guérir.

Antifongiques vendus sans ordonnance

La plupart des médicaments antifongiques appartiennent à la famille des imidazoles et sont administrés par voie orale, cutanée ou gynécologique en raison de leur activité contre un nombre assez important de champignons microscopiques.

Dans le cas des infections fongiques de la peau, un traitement à application locale est souvent privilégié. D'ailleurs, la majorité des médicaments contre les mycoses se présente sous forme de crème à appliquer directement sur la peau atteinte. 

Vous trouverez dans ce qui suit, une liste d'antifongiques sous différentes formes pharmaceutiques et disponibles sans ordonnance.

Antifongiques en crème

C'est sans doute la forme pharmaceutique la plus répandue au sein des traitements antimycosiques. Parmi ces derniers, on a :

  • Dermazol (econazole) : traitement des mycoses de la peau non macérée,
  • Gynopura (econazole) : indiqué contre diverses formes de mycose et s'applique sur différentes localisations,
  • Lamisilate (terbinafine) : traitement destiné à soigner le pied d’athlète,
  • Mycoapaisyl (econazole) : indiqué contre diverses formes de mycose et s'applique sur différentes localisations,
  • Myleugyne (econazole) : indiqué contre diverses formes de mycose et s'applique sur différentes localisations,
  • Pevaryl (éconazole) : traitement des candidoses cutanées.

Antifongiques en solution

On retrouve principalement deux traitements vendus sans ordonnance, à savoir :

  • Pevaryl (éconazole) : solution administrée pour soigner le pityriasis versicolor,
  • Fazol (isoconazole) : émulsion fluide pour une application locale.

Antifongiques en poudre

Sous la forme en poudre, on a essentiellement trois antifongiques. On parle de :

  • Cutisan (triclocarban) : destiné à soigner le pied d’athlète,
  • Fongileine (econazole) : permet de soigner plusieurs affections fongiques,
  • Mycodécyl (zinc undécylénate) : traitement des dermatophytes.

Conseils et mesures préventives

Il est préférable que vous parliez à votre médecin ou à votre dermatologue avant de vous procurer n'importe quel antifongique. En effet, les infections fongiques peuvent être confondues avec d'autres affections.

Outre un traitement médical, certaines mesures à prendre peuvent vous aider à minimiser l'apparition de ces infections mycosiques. À cet égard, on vous conseille de toujours bien se nettoyer l'intégralité du corps après chaque activité sportive. Prenez soin également de bien vous sécher le corps, les plis ainsi que les pieds après chaque nettoyage.

Concernant la tenue sportive, il est recommandé de la laver après chaque utilisation. D'autre part, veillez à ne pas mélanger ou partager vos vêtements entre joueurs. On parle ainsi de tout ce qui est serviette, maillots, etc. Enfin, évitez de marcher pieds nus dans des endroits publics. À savoir : les vestiaires, les douches communes, les salles de sport, etc.

Retour haut de page